Vers Sommaire                           Plaques WW : 8ième cas (affectation par séquence de 10)

Départements pour lesquels le principe de numérotation joue sur le numéro de série : Les garagistes ont une série WW qui leur est attribuée (toujours des séries de 10, car les carnets à souches WW contiennent 10 souches). Exemple 5681 à 5690 WW. Une fois les 10 premières souches utilisées on passe à la série suivante : 5681 à 5690 WWA, puis 5681 à 5690 WWB, etc...
L'évolution des numéros peut évoluer suivant l'importance du département ou du secteur. Par exemple le département 67 utilise toutes les séries de numérotation entre 1 et 9999 ainsi que toutes les lettres de A à Z sauf la combinaison WWW.
Pour le département 54 aucune observation supérieure à 7000 n'a été faite et l'évolution est limitée aux séries WW à WWG.

Exemples de progressions :

Départements Séquence alphabétique Séquence numérique Commentaires
14 WWA à WWZ
(sauf WW WWW)
1 à 9999  
17 WW à WWZ 1 à 9000 Dans ce cas de figure depuis le 1/1/2000 (voir détails)
29 WW à WWC 1 à 7240 Depuis 2000 Quimper utilise un autre système (voir détails)
50 WW à WWZ 1 à 5200 Séries omises non confirmées
54 WW à WWC 1 à 7000  
67 WWA à WWZ
(sauf WWW)
1 à 9999 WWE non observé
76 WW à WWZ 1 à 9999 WWP WWR et WWW non observés

Détails sur le 17, 29 :

Détail de la Charente Maritime 17 :

Système antérieur au 01/01/2000 : Trois zones d'affectations progressant chacune sur le principe du 17. N'immatriculait pas au-dessus de 4999. Système tout à fait unique puisque pour les arrondissements de Rochefort et Saintes, les numéros comportaient 4 lettres !

Claude Leleuch : Les garages et concessionnaires de l'arrondissement de Saint Jean d'Angely et de Jonzac s'approvisionnent en carnets à Saintes et à La Rochelle plus rarement. Les trois zones d'affectations émettent les numéros sur la base de blocs numériques attribués à titre permanent aux garages et concessionnaires.

1 - Registre de La Rochelle : WW à WWZ (Non observé WWW)
Format : Bloc numérique WW+1lettre tournante +17 (numéro observé le plus élevé 4841)
Le garage dont j'ai remarqué le plus grand nombre de véhicule est le garage Renault-La Rochelle automobiles (bloc observés 1510 à 1520 puis 3110 à 3130 et 3741 à 3780). Il existe peut-être d'autres blocs pour ce garage et les 3 blocs identifiés peuvent être plus larges.
La séquence des lettres tournantes semble comprendre toutes les lettres de l'alphabet seule la combinaison WWW n'as pas été observée.
Le service des cartes grises de la préfecture de La Rochelle gère donc ce système en délivrant à chaque garages et concessionnaires inscrit, des carnets pré-imprimés des blocs numériques permanents et des combinaisons WW + lettre. On peut supposer que les lettres tournantes sont distribués dans l'ordre alphabétique.

2 - Registre de Rochefort : WWRA à WWRY (Non observé WWRC-J-L-Q-T-X-Z), par exemple 842 WWRB 17
Format : Bloc numérique (de 1 à 999) WWR+1lettre tournante +17 (numéro le plus élevé 850 et 999) concernant la lettre tournante les remarques sont les même que pour La Rochelle

3 - Registre de Saintes : WWSA à WWSQ (Nom observé WWSR à WWSZ)
Format : Bloc numérique (de 1 à 999) WWS +1lettre tournante +17 (numéro le plus élevé 885 et 890) concernant la lettre tournante les remarques sont les même que pour La Rochelle

Système depuis le 01/01/2000 :
A partir du 01/01/2000 le départementt fonctionne sur un seul registre. (Saintes et Rochefort ont fusionnés sur La Rochelle) les observations faites pour Saintes et Rochefort date d'avant le 01/01/2000.
En fusionnant le registre de La Rochelle à augmenté ses tranches de numérotations, ce qui explique que les chiffres maximum observés passe de 5000 à 9000 (plus haut observé 8998). Il se pourrait que les blocs numériques soient affecté aux trois secteurs de la manière suivantes :
- La Rochelle : 1 à 5000
- Saintes : 5001 à 8000
- Rochefort : 8001 à 9999
En conclusion le 17 fonctionne aujourd'hui de manière identique au 67 incrémentation d'une lettre pour chaque bloc numérique.


Détail du Finistère 29 :

Claude Leleuch : Comme plusieurs autres départements, le Finistère utilise un système basé sur l'attribution à titre permanent de blocs numériques aux garages et aux concessionnaires inscrits aux différents registres.
Le Finistère se caractérise par une courte séquence de combinaisons "tournantes": WW - WWA - WWB - WWC
WWC
semble n'être utilisé que par les registres de Brest et de Morlaix (Info vérifiée) et peut-être aussi par celui de Chateaulin (Info non vérifiée).
Sur une période de 6 ans d'observation (1993-1999) je n'ai jamais vu de WWC accompagner un bloc numérique d'un garage inscrit au registre de Quimper.
Je ne sais pas quand a commencé ce système on peut penser que l'attribution des blocs numériques se fait par ordre chronologique et suivant les demandes faites par les sociétés au registre du commerce dans ce type d'activité. Je ne sais pas non plus ce que deviennent les blocs numériques lorsque la société à qui ils ont été attribués cesse son activité. Sont-ils ré attribués à une société reprenant l'activité dans les mêmes locaux ou bien sont-ils définitivement abandonnés ?
Il faut enfin savoir qu'il n'existe qu'une seule liste d'inscription pour les quatre registres du département (donc, pas de duplication de blocs d'un registre à l'autre).
Exemple : Le bloc numérique le plus petit observé (31/40) qui est attribué au garage Peugeot Nedelec à Quimper. Ce garage et ses filiales à Concarneau et Pont l'abbé utilisent plusieurs autres blocs qui ne sont pas consécutifs (281/290 - 921/930 - 2181/2190 - 2621/2630) et cette liste n'est pas forcément exhaustive.

Il n'est pas encore possible de déterminer l'ordre d'émission des immatriculations, à savoir :
ou bien 31/40 WW est suivi de 31/40 WWA puis 31/40 WWB etc...
ou bien 31/40 WW est suivi de 281/290 WW puis 921/930 WW etc... (réponse plus logique ?)

En 1999 le bloc le plus élevé observé était : 5961/5970 attribué au garage IVECO BVIS à Quimper. J'ai cependant vu et photographié une 8900 WWZ 29, ce qui est toute évidence, une erreur.

Historique : Lors des grèves de fin 1995, des numéros manuels en 29 WW 1234 ont été observés (pénurie de carnets à souches).

Article rédigé par Bruno Vernhes.