Vers Sommaire       Les  réactions des lecteurs au S.I.V.       

Voici à l'état brut les réactions qui ont été formulées à plaque@free.fr ! Depuis la déclaration de Michèle Alliot-Marie du 28 octobre 2008, nous les intégrons chronologiquement.  Auparavant, nous les avions classé par typologie. Depuis octobre 2007, nous nous permettons d'apporter un commentaire en vert.

Réactions récentes

A propos du débat sur l'identité nationale au travers des départements sur les plaques SIV, lire le blog de moreas
http://moreas.blog.lemonde.fr/2010/02/06/mon-identite-nationale/

"Sommes propriétaires d'une douzaine de véhicules, dont deux deux-roues récents, deux utilitaires, le reste étant constitué d'autos au moins quadragénaires en états divers mais toutes censées circuler. De reports en reports, après s'être fait attendre des années, et parce que c'est enfin possible, tout le parc vient de basculer dans le nouveau système d'immatriculation des véhicules, abrégé SIV. Enfin une immatriculation mécanique, unique et à vie. Mais, même en préfecture, l'information n'est pas si facile à obtenir, d'où recours à internet.
Ces nouvelles immatriculations devaient être et se devaient d'être enfin et juste une identification possible mais anonyme. Jamais aucune réglementation, aucune loi n'ayant ensuite interdit quiconque d'arborer au cul des véhicules quelconque slogans de provenance ou de destination fussent-ils politique, religieux, voire nationaliste, régionaliste ou de lieu-dit… Premier constat, la cohérence du nouveau SiV subit un sérieux accrochage par l'obligation imposée à la sauvette mais à tous d'y faire figurer une mention régionale jusqu'à départementale. Ces mentions ne sont heureusement pas reportées sur certificat d'immatriculation puisqu'inutiles. Elles viennent juste alourdir et viendront ensuite nuire à la lisibilité d'identification en cas d'absolu besoin, ce à quoi une plaque de police est uniquement destinée. Sinon ces fabuleux logos et la numérologie des départements continueront d'assurer le racisme ordinalre au repérage de l'imbécile du nord ou de l'abruti du sud. Pourquoi, sur une question purement technique et fonctionnelle, le gouvernement a-t-il cédé à, paraît-il, quelques parlementaires en manque de sevrage et sans plus de repère qu'un sticker pour rentrer chez maman ? Pourquoi obligation d'infos qui n'ont rien à voir avec le véhicule mais seulement avec les lubies de son détenteur ? Pourquoi alors ne pas avoir été plus loin en cédant aux origines ethniques, sexes et autres tendances du propriétaire, du chauffeur, des passagers ?
Toujours est-il qu'aucune des nouvelles plaques dont nous devons maintenant décorer nos véhicules n'est encore commandée faute de précisions sur un choix imposé. Une première pulsion allait sur 69 le plus ludique des numéros mais, pour une vraie compréhension, cela obligeait à la fabrication additionnelle du sticker "Pas la région, la position". À défaut de plaques vierges semble-il indisponibles et illégales, restait alors la plus discrète : Celle de Mayotte, qui n'étant provisoirement pas région n'a pas encore de logo et qui présente l'autre avantage d'un 976 qui ne dit rien à personne. Seulement voilà, où trouver ces plaques pré-imprimées autrement que sur l'île ? Enfin dernière question entretenue en France par l'ambiguité du terme collection : Qu'elle autre alternative en SiV neutre pour le gros des véhicules dits donc de collection de par leur âge, mais jamais déclarés comme tels ?"

"Je suis totalement pour le nouveau SIV, mais pourquoi les logos de certaines régions sont ils si moches, les blasons des régions étaient beaucoup plus sympas, regardez les logos des  régions Centre, Rhône-Alpes, Auvergne, etc, ils sont tous ringards.... il n'y aurait pas moyen de les changer et reprendre ou du moins en créer de plus beaux. Messieurs les Conseillers régionaux à vos crayons de couleurs et montrez-nous vos dons artistiques, pour qu'au moins l'Europe serve à quelque chose ! "

"Au départ, le changement de plaque avait pour but de faire disparaitre le n° de département. les députés tiennent à leur niche financière, alors nous voilà payant pour de "nouvelles " plaques. pourquoi ne pas garder les anciennes ?  Quant à leur couleur, on nous a fait aussi changer les blanches pour des jaunes: retour en arrière. Juste du business pour quelques uns, le paiement pour tous. "

"Seules l'Alsace, la Bretagne, la Corse et les régions PACA et Midi-Pyrénées font preuve de personnalité, leur logo faisant référence à leur histoire. Le reste des régions ont adopté un logo à l'image de notre culture française d'aujourd'hui (qui semble se limiter à la gastronomie de nos jours). Moi j'adopterai le logo de l'Alsace car c'est le seul qui soit un blason. Les cantons suisses, les länders allemands et les régions d'Autriche eux aussi montrent des blasons sur les plaques de leurs voitures.  Reardez le logo d'Ile-de-France: ca se dispense de commentaires. C'est une tomate projetée sur un mur, ou un truc de ce genre.  Certaines régions auraient pu s'inspirer des blasons des légions de la gendarmerie française: http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/

"Je viens d’apprendre que le ministère de l’Intérieur refuse tout moratoire sur la mise en place des nouvelles plaques d’immatriculation. Les numéros de département doivent disparaître !!! (ou alors apparaître en tout petit sur le côté). Plus de 70% des français sont attachés à leur département sur la plaque d’immatriculation (même en Ile-de-France comme c’est mon cas). Les Français ont besoin de garder leurs racines, comme le montrent les 20 millions de spectateurs qui sont allés voir « Bienvenu chez les Ch’tis » (N° 59).  180 députés de toute tendance ont déjà rejoint un collectif souhaitant le maintien des 2 chiffres du département sur les plaques. 
Question : Le ministère de l’Intérieur se rangera-t-il à la position majoritaire des Français ou continuera-t-il à imposer une mesure arbitraire et technocratique ?"

"Une poignée de députés départementalistes ont réussi à rendre obligatoire la mention d'un département sur les futures plaques on se demande pourquoi cette mention ne reste pas facultative comme c'était prévu à l'origine. Jusqu'à présent il n'y avait que les pays totalitaires pour rendre obligatoire tout ce qui n'est pas interdit et réciproquement.Cette mesure pour les nouvelles immatriculations devait simplifier la vie des citoyens  mais ce ne sera pas le cas grâce à quelques députés qui n'ont rien trouvé de mieux pour mobiliser une partie de l'opinion sans tenir compte de tous ceux pour qui cette mesure n'offre aucun intérêt. D'ailleurs on peut se demander pourquoi les deux roues n'ont pas de numéro  de département sur leurs plaques, c'est tout simplement parce que la mesure a été appliquée aux deux roues il y a quelques années (MG)."

"Le futur SIV semble être un bon système pour la France, alliant références historiques et modernité, même s’il convient de regretter le choix d’un format déjà retenu par l’Italie. La confusion aggravée par l’adoption de plaques également blanches ne sera que partiellement corrigée par l’ajout de tirets entre les blocs, lors d’observations visuelles. A l’opposé, le fait de relier les départements à leur région doit être considérée comme extrêmement positive, une façon pédagogique d’apporter plus de sens à une codification numérique des départements rarement connue dans son intégralité (JEC)." 

"Référence locale : elle devient obligatoire, mais n'est pas forcément celle de son domicile" : pourquoi rendre obligatoire la mention d'une région qui n'est pas forcément celle de résidence ? Cela favorisera sans doute les idées d'indépendance régionaliste, les esprits de clocher au sens large ... A moins que la référence "locale" (quel est le sens du mot "localité" dans ce cas ?) ne serve qu'à identifier au mieux un véhicule, ne pourrait-on pas avoir le choixde ne rien mettre du tout dans cette bande ?  Il y a toujours moyen d'afficher son appartenance à telle ou telle région, si on le désire, par le biais des petites choses que l'on applique sur le pare-brise ou au rétroviseur ... et beaucoup ne s'en privent pas ! (JML)."

Réactions antérieures à octobre 2008 :

LES "POUR" : 
- Moi je suis pour le nouveau SIV à 100%, je trouve normal que le véhicule ait un numéro à vie un peu comme le numéro de sécu pour les personnes, et puis le système est simple. De plus arrêtons d'être des régionalistes parce que il n'y aura plus le n° du département sur les plaques, d'abord c'est faux puisque ceux qui le désirent pourront le mettre ainsi que le logo de la région, au moins les plaques seront plus sympas à regarder.Et puis la simplification des démarches pour immatriculer sera plus efficace et moins contraignante et cela fera faire des économies à l'Etat, ça permettra de renflouer le trou de la sécu. Y'a rien à faire dans ce pays dès qu'on touche à quelque chose les grincheux sont toujours là pour dire qu'avant c'était mieux etc etc.. à les écouter on en resterai à la voiture à cheval et à la bougie...
- "La nouvelle immatriculation aura au moins un mérite : Elle suprimera très sensiblement le phenomène PIRANHA qui consiste pour quelques dizaines d' imbéciles excités de provoquer les vehicules des autres départements ou les étrangers par des queues de poissons, des bras d'honneur et autres manifestations de bienvenue...."
"Moi je suis pour le nouveau SIV à 100%, je trouve normal que le véhicule ait un numéro à vie un peu comme le numéro de sécu pour les personnes, et puis le système est simple. De plus arrêtons d'être des régionnalistes parce que il n'y aura plus le n° du département sur les plaques, d'abord c'est faux puisque ceux qui le désirent pourront le mettre ainsi que le logo de la région, au moins les plaques seront plus sympas à regarder.Et puis la simplification des démarches pour immatriculer sera plus efficace et moins contraignante et cela fera faire des économies à l'état ça permettra de renflouer le trou de la sécu. Y'a rien à faire dans ce pays dès qu'on touche à quelque chose les grincheux sont toujous là pour dire qu'avant c'était mieux etc etc.. à les écouter on en resterai à la voiture à cheval et à la bougie..(10/2007)"
- Si le numéro d'immatriculation ne change plus, pourquoi garder des plaques interchangeables. il suffit de marquer le numéro de plaque sur la carrosserie : Économie, de matière, de temps de fabrication, de poids, d'énergie, pas de risque de vol, pas de trafic de numéro s'il est en relief sur le métal. Que des avantages peut tous. le plus simple est toujours le mieux. Le développement durable c'est cela. Merci d'envoyer au ministère de l'intérieurs, de l'environnement Peugeot, Renault...
- Quant à la couleur jaune : pouah!!! (NDLR : depuis cette remarque, le jaune a été abandonné)
- Faites pression pour que la couleur soit blanche au lieu de ce jaune vraiment (mais vraiment !) inesthétique !
- Je suis suis un peu dégoûté par la couleur jaune AV et AR . Alors pourquoi pas deux blanches, couleur plus passe partout ? (NDLR : c'est adopté)
- D'accord pour mettre à plat le fichier des immatriculations, avec les bonnes adresses,... mais dans 5 ans, ce sera redevenu comme maintenant. 
- Dans le nouveau SIV ( en AB 123 CD), je crois comprendre que les chiffres iront de 11 à 999, ensuite je pense que le AB devient AC (groupe de lettres de gauche). Ensuite quand nous sommes arrivés à ZZ 999 CD je crois comprendre que nous passons à AA 11 CE est-ce exact ?? Element de réponse : Non, l'avancement des lettres se fera de droite à gauche. Comme si les quatre lettres étaient en fait collées : AA 000 AA -> AA 000 AB -> AA 000 AC  .. - AA 000 AZ ->  AA 000 BA -> - ...- AA 000 ZZ -> AB 000 AA (NDLR : Oui, c'est cela)
- Permettre de voir figurer, à droite de la plaque, un blason, c'est déjà un progrès sur la "beauté" de la plaque ! La cerise sur le gâteau serait de faire figurer comme blason, les armoiries de la Province . Les armoiries des Provinces Françaises sont particulièrement belles, alors pourquoi pas !!
- Le nouveau système de plaque est pas mal. Seul hic: il y a trop de possibilités sur la façon d'apposer ou non le département et le blason du département ou de la région. On va tous se retrouver avec un système différent en raison des goûts de chacun !!! Cher dirigeants, cessez d'avoir des idées tordues, UNIFORMISEZ NOS FUTURES PLAQUES et qu'on en parle plus !!! On fait pareil pour tout le monde ou on fait rien !
- Les nouvelles plaques européennes : Je ne suis pas contre, mais je pense que le fait de mentionner son département et sa région devrait être OBLIGATOIRE ! Sans ça c'est tout le plaisir des vacances qui disparaîtra... Franchement, ce n'est pas dur d'obliger à chacun de mentionner sa localité !!
- Pourquoi ne pas profiter du contrôle technique pour faire changer systématiquement l'immatriculation d'un véhicule ?  En 4 ans disparaitraient à la fois les plaquess en noir et blanc et les plaques actuelles. J'ai comme département le 06, et je suis ravi qu'il n'apparaisse plus sur ma future plaque, pour éviter commentaires désagréables et être une cible des casseurs de voiture.
- Je suis totalement pour le nouveau SIV. Je trouve simplement dommage que le numéro 000 a été exclu. Si j'ai bien calculé ça offre 279561159 possibilités. Mes questions : A-t-on le choix du numéro de département et du logo ?  (NDLR : Oui, c'est cela) ? C'est-à-dire une voiture immatriculée dans un département lambda peut on ajouter le numéro d'un autre département ou le logo d'une autre région ?
(Non, ils seront liés) Je pense que ça n'est pas souhaitable. Certaines personnes sont susceptibles et une personne voyant le logo Corse associé au numéro 75 (c'est un simple exemple) peut être dangereuse au volant. Le principe de différencier les immatriculations des motos est aussi une bonne idée. Cependant je ne comprends pas pourquoi les numéros multiples de 100 ont été exclus aussi (Nous non plus).
- En 2009, plutôt que d'affubler les plaques de nos voitures des horribles logos des Conseils régionaux, qui ne sont pas ceux de nos régions (nuance), on devrait davantage s'orienter sur les très officiels insignes des légions de gendarmerie :  http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/

Moi je bosse en Suisse et ils ont de super écussons sur les plaques de leur caisses. On devrait utiliser les insignes de la gendarmerie, qui ont un caractere "pérenne" et historique, alors que les logos des conseils régionaux sont LAIDS, n'ont aucune classe, et ont un caractere politique, je trouve.

LES INDECIS et LES "CONTRE" : 
Le problèmes des voitures anciennes : 
- Je voudrais savoir si il est prévu un aménagement spécial concernant les véhicules de collection (avec carte grise normale) afin que ceux ci puissent garder le numéro de plaques d' origine (BT, AB etc ...). Et je voudrais savoir la solution proposée concernant les véhicules dont la plaque arrière possède un format (d' origine) inadapté aux nouvelles normes (Renault 8 : carré, Renault 4cv : trapèze etc ...)
NDLR (10/2007) : Il est prévu pour les véhicules pourvus d'une carte grise dite de « collection » qu'ils pourront arborer des plaques d'époque, mais avec le numéro SIV. De plus, il n'y aura plus de restriction de circulation pour ces véhicules, mais il y aura un contrôle technique à effectuer tous les cinq ans. Au départ, c'est à l'occasion d'un changement de département ou de propriétaire que ces véhicules devront passer au SIV, comme pour les autres véhicules. Voici à quoi pourrait ressembler une plaque SIV sur fond noir, non homologuée car sans bande bleue mais peut être admise à l'occasion de concentrations : 
                                                                      
-
Est ce que toutes les voitures devront changer de numéro ? Tant qu'elle n'est pas revendue une voiture de collection pourra t elle garder son immat ancienne ?
-  Je possède plusieurs véhicules de collection, et je souhaiterais savoir à travers les futurs textes quel est le devenir des plaques de police que je souhaite conserver (notamment pour ceux achetés dans le même département).
- Y a-t- il eu des réflexions pour les voitures de collection (FFVE ...) ?
- Je suis content de trouver un site pour exprimer ma colère par rapport aux nouvelles plaques d'immatriculation ! Je possède 25 véhicules de collection, la plupart en immatriculation d'origine, dont certains avec de superbes plaques d'époque ou tout simplement peintes à la main, d'autres avec le numéro de la voiture, ex 403, 404 ou l'année de mise en circulation. A 25 € le jeu, ça fait une jolie somme à sortir. La plupart de mes véhicules ont un format spécial, l'exemple des plaques suisses inadaptées aux différents emplacement me fait redouter le pire. Sans compter les 403 et DS qui nécessitent un trou pour la manivelle. Je passe régulièrement la frontière et il est clair que les douanes interceptent plus fréquement les immatriculations non frontalières, vont'ils arrêter tout le monde pour connaître la provenance du véhicule ? Sur la route, le numéro indiquant les départements permet de faire des rencontres, touristes venant d'autres régions ou habitants de la même région, etc. Les pouvoirs publics ont toujours l'obsession de ficher tout le monde, mais je ne pense pas que le petit monde de la voiture ancienne soit un vivier de délinquants, cette nouvelle loi ne me gène pas à condition de faire une exception pour les véhicules de plus de 25 ans par exemple ou même de l'appliquer seulement aux nouvelles immatriculations.
- L'ancien système d'immatriculation des véhicules est loin d'arriver à son terme comme nous le font croire les pouvoirs publics. En effet, 1 seul département (le 75) arrive a son terme, mais il suffirait de rajouter 1 chiffre devant les centaines ex 1564 ESY 75 ou encore, éviter de donner
1 nouveau n° d'immatriculation à une voiture qui revient dans son dept d'origine ex : ma voiture a été immatriculée 225 ESY 75  initialement, elle a été vendue dans le val d'oise, et est immatriculée 332 ABC 95, elle est à nouveau vendue a quelqu'un qui habite Paris et reprendrai donc son n° initial alors que ce n'est pas le cas aujourd'hui! ou encore éviter à qq'un qui achète une voiture pour la revendre tout de suite de faire établir une carte grise à son nom. On pourrai aussi réattribuer les numéros des véhicules détruits. Les solutions ne manquent pas, mais les hommes politiques aiment bien laisser une réforme associée a leur nom! Malheureusement nous allons en faire les frais une fois de plus, les véhicules de collection y compris ceux de l'Elysée vont devoir changer de plaque (je pense plus particulèrement aux 2 SM présidentielles 2-PR 75 et 5-PR 75).

La forme des plaques : 
- Je roule en Renault 8, une ancienne avec le derrière prévu pour la plaque Française carrée. Ma question: Sera-t-il possible de demander la plaque Européenne dans cette forme ou seront nous obligé d'y monter une "longue" plaque ?
- Comment pourra-t-on faire avec les voitures anciennes ? Je possède une Pontiac de 1967 et il est impossible de mettre le même format de plaque à l'avant et à l'arrière. L'emplacement à l'arrière est trop exigu et ne peut recevoir que des plaques carrées( presque). Ma voiture n'est pas un cas isolé. J'espère que nos dirigeants ont tout prévu....!!!
- Y aura-t-il possibilité de plaques plus petites que les actuelles plaques AR, des véhicules anciens ne peuvent recevoir de grandes plaques comme celles-là (ex 204, 205 à l'AV mais aussi certaines qui sont prévues pour des plaques plus carrées ...) ?

Le graphisme et la couleur : 
- Oh !  J'adore ces nouvelles plaques d'immatriculation en jaune !  Quelle jolie couleur !  Cela me fait penser immédiatement aux Pays-Bas et au Luxembourg !  
- Je suggère des plaques aux couleurs européennes, fond bleu et lettrage jaune, cela serait plus sympa, et il y aurait une identité plus européenne.
- Pourquoi prôner un symbolisme Européen généralisé et au contraire pour la France s'en distinguer en adoptant une couleur de film rétro réfléchissant jaune avant / arrière ? La réponse résiderait-elle très prosaïquement dans l'écart de prix d'achat entre couleur blanche/gris et jaune (nécessitant une opération de teinte supplémentaire) dont seuls les fabricants de film - américains, japonais et autres sociétés à maison-mère extérieure à l' Europe - sont bénéficiaires) ?

L'Europe : 
- On aurait pu en profiter pour créer de véritables plaques européennes. Tout en gardant l'idée d'un numéro à vie, les plaques auraient pu être toutes les même dans l'EU. Exemple : une voiture de Munich (D.M.NH 95 KI),  une voiture de Marseille (F.M.NH 95 KI),  une voiture de Madrid (E.M.NH 95 KI)
- Pourquoi ne pas instaurer directement un système d'immatriculation pour tous les pays européens avec pour chaque pays, le signe distinctif (par ex D pour allemagne) suivi de la lettre ou du n° du département ? Ne changer que le système français ne rime à rien et s'avère trop onéreux, car un jour ou l'autre un système d'immatriculation européen devra être mis en place (Europe oblige) ! Voici un modèle de plaque à titre d'exemple à mettre sous le nez des autorités : "F (pour France) blanc sur fond bleu surmonté du drapeau de l'Europe - n° d'immatriculation sur fond jaune à l'arrière et fond blanc à l'avant avec des caractères noirs et batôns - département (en lettre ou chiffre suivant le pays) en blanc sur fond rouge". Je n'ai pas fait de dessin mais essayer d'imaginer ce que cela pourrait donner au point de vue lecture et esthétisme ! (NDLR : L'Allemagne pourrait adopter en 2013 une forme de SIV qui ne fasse plus référence aux Länder ou Villes)
- Il y a plein de détails qui nous rapproche des plaques italiennes : format d'immatriculation - référence géographique optionnelle, sans rapport obligatoire avec le domicile du propriétaire, c'est pour cela qu'on aura de moches plaques jaunes des deux côtés, comme les Hollandais, pour se différencier des Italiens... (NDLR : Non, c'est finalement les deux tirets qui permettront de se distinguer des plaques italiennes)
- J'aurai bien aimé des plaques personnalisées et la possibilité d'avoir comme numéro mon indicatif radioamateur, comme aux States et au Canada.
En Suisse depuis la nuit des temps, bien avant l'Allemagne, les plaques sont au nom du proprietaire, il garde ses plaques toute sa vie ce qui simplifie énormement les choses. Si le propriétaire ne desire plus conduire ou si il décède il peut les céder à une autre personne , par ex. j'ai un N° très court qui appartenait à mon grand père, mon père l'a reprit et à son décès je l'ai à mon tour eu !
Sur la plaque il y a l'écussion suisse, suivi de l'abreviation du canton , par ex. BE (pour Berne la capitale ) un N° et l'écussion du canton. De plus, il existe un annuaire des plaques, vous cherchez un N°. à coté il y a l'adresse du propriétaire, la transparence totale. Pas question de circuler si vous n'avez pas payé vos primes d'assurance et votre taxe de circulation, ca se passe ainsi, l'assurance dénonce immediatement tout retard dans le payement des primes, le service des automobiles (le tout puissant) envoie immediatement la police à votre domicile prendre les plaques - pareil si vous avez du retard pour votre taxe de circulation, pas de plaque pas de voiture. Ca fonctionne merveilleusement bien, alors pourquoi continuer a compliquer les choses ?


Les modalités de mise en oeuvre du SIV : 
- Ayant changé de département, si j'attends  janvier 200x, aurais je droit à la nouvelle immatriculation ?
- Je trouve idiot de changer les plaques existantes, on perd des milliers de numéros. cela aurait été plus simple d'immatriculer les voitures neuves et les changements de propriétaires.
 - Pourquoi ne pas garder aux véhicules déjà immatriculés et ne changeant ni de propriétaire ni de département leur N° actuel ?
- Ma voiture aura 4 ans et je l'amènerai au contrôle technique demain, j'espère que j'aurai ces nouvelles plaques l'année prochaine (NDLR : Non, ce ne sera pas à l'occasion du contrôle technique, du moins pas dans les première années)
- Il semblerait que la France envisage de mettre en place un modèle d'immatriculations déjà utilisé en Italie (2 lettres, 3 chiffres, 2 lettres). Est-ce une coïncidence, ou est-ce volontaire ?  Si cela se fait, bonjour les confusions et les quiproquos... d'autant que deux voitures différentes risquent de porter le même numéro !
(NDLR : Ce sont les deux tirets qui permettront de se distinguer des plaques italiennes)
- Mais qui va payer tout ça ? Par exemple, j'achète une voiture début 2004 donc je paie son immatriculation / carte grise mais avec l'ancien système, puisque le nouveau ne viendra que plus tard pour les voitures, et le jour où il faudra
rechanger les plaques (et donc la carte grise) qui va payer ça car personnellement (et je ne suis pas le seul dans ce cas je pense) je n'ai pas les moyens de payer un changement de plaque tous les 15 du mois...?
- La future plaque française est à vie pour le véhicule ???? Ceci paraît un peu étonnant, je ne souhaiterai pas être propriétaire d'un numéro
fiché au grand banditisme... Est ce une véritable nouveauté ou bien a t'on voulu copier les américains (soit dit en passant, le meilleur système) sans que ça se remarque en inversant le principe des conducteurs aux véhicules ? Bref, j'espère qu'on trouvera les emblèmes régionaux facilement.
- Je ne sais pas si des lettres seront omises dans le nouveau système, ni celles qui sont omises dans l'actuel. En supposant que toutes les lettres (26 L) et chiffres (10 C) sont utilisés, on trouve mathématiquement  *1 757 600 000 possibilités dans l'ancien système pour la France (CCCC LLL CC), et un bon nombre d'autres pour les différents pays de l'union, donc peut-être 10 à 20 fois plus pour la totalité de l'union européenne * 456 976 000 possibilités seulement dans le nouveau système européen (LL CCC LL). Il est évident qu'il faut corriger ces deux nombres du fait de la non utilisation de certains caractères, mais il est surprenant de voir que l'on va diviser par 2, voire 5 ou 10 le nombre des nouvelles possibilités. Mais il est permis de penser que du fait de l'immatriculation à vie du véhicule, il faudra du temps pour consommer les 400 millions ~ de numéros possibles. Au fait, combien y-a-t'il de véhicules immatriculés actuellement dans l'union ?
- Une question ne trouve pas réponse : que vont devenir les immatriculations des véhicules non soumis au Contrôle Technique ? Je suis propriétaire d'une moto ( je crois que c'est pareil pour les caravanes). Ai-je 4 ans pour faire changer spontanément ma CG ? Ou bien l'ancien système durera-t-il aussi longtemps que le véhicule ? Quoi qu'il en soit, une bien triste réforme ... (NDLR :  Cela se passera comme dans les années 1950, quand le gros des véhicules aura été re-immatriculé, on s'occupera des dernières)
-
Il va falloir changer les plaques d'immatriculation et comment faudra t'il faire pour le gravage des vitres car mon assurance m'oblige à graver toutes les vitres de mon véhicule. Faudra t'il changer toutes les vitres de mon véhicule ? 
- Il serait judicieux, en ces temps où l'écologie devient importante, de laisser les immatriculations actuelles à vie. Cela permettrait d'économiser  quelques tonnes d'aluminium, éviterait la fabrication de ces mêmes plaques (d'où une économie importante d'énergie), et éviterait de réimmatriculer des milliers de véhicules d'occasion.
J'estime qu'en France il doit y avoir environ 100 millions de véhicules. Si tous les ans 5 millions de véhicules sont réimmatriculés, cela nous ramènera au problème actuel rapidement, et il faudra retrouver un autre système. 
A propos de la disparition de la couleur Jaune des plaques : Je connais très bien un ferrailleur dans ma ville.Il a pignon sur rue depuis au moins 40 ans. Il traite avec plusieurs garages et autres points de vente de plaques minéralogiques. Les vieilles plaques et les rebus sont mélangés à l'aluminium. S'il y avait du plomb dedans cela fait longtemps qu'il aurait mis en place un bac spécial. De plus, les méfaits du plombs sont connus depuis des années. Rappelons, entre autre, que les peintures à base de plomb ont été interdites bien avant l'apparition des plaques jaunes. Croyez vous sincèrement que ces gens haut placés, ces têtes si bien pensantes, si bien déconnectées de la réalité et ne connaissant rien du terrain, se seraient osées à mettre du plomb dans les immatriculations? Il n'y servirait à rien ! Les plaques minéralogiques ont d'abord été peintes à même la carrosserie, puis en tôle emboutie et enfin en alu, car plus maléable. "Lorsqu'on veut tuer son chien, il est facile de l'accuser de la rage". Proverbe que connaissent bien nos chers technocrates.  Autre proverbe, mais de moi : " à force de prendre les gens pour des cons, on finit par le devenir". Ils nous le prouvent.

La question des régions et des départements : 
- Le N° du département nous permet de situer les propriétaires du véhicule et de se remémorer les beautés du dit département. Je trouve idiot de le supprimer.
- A quand une immatriculation "européenne" telle qu'aux USA avec nom de l'état inscrit en clair sur la plaque ?
- Sera t'il possible avec les nouvelles plaques de choisir réellement son sigle régional : exemple, je voudrais en temps que pyrénéen mettre  : PYR ou OC ? (NDLR : A priori, non)
- Quand je vais installer ces nouvelles plaques, je ne vais pas ajouter le sticker ou le blason du département qui ne m'intéresse pas !  Et en plus, avec deux stickers sur chaque plaque, c'est inesthétique. 
- Je suis importateur et distributeur de plaques d'immatriculation dans l'ouest de la France et je suis contre la suppression ou du moins la non obligation de la réference du département sur la plaque d' immatriculation. En effet cette nouvelle réforme va faire considérablement chuter le chiffre d'affaire de tous les vendeurs de plaques en france et donc va créer un peu plus de chômeurs, de plus les français sont me semble t'il attachés au département sur la plaque, pour les vacances par exemple. De plus pour des raisons de sécurité il me semble que le numéro de département est utile dans la lutte contre la délinquance et la criminalité. Si comme moi vous ne voulez pas voire disparaître le département sur vos plaques faite le savoir aux autorités car aujourd'hui elles ne veulent rien entendre la dessus. De plus l'obligation d'afficher le département sur le coté droit n'empêche pas l'application de la réforme.
- Un gendarme : Je trouve vraiment dommage que le nouveau système n'impose pas le rectangle décoratif côté droit avec le n° de département et l'emblême de la région. Autoriser qui plus est de porter celui d'un endroit où l'on ne réside pas, c'est du n'importe quoi. Dommage pour ceux qui comme moi, aiment à faire connaître à familles et amis, parfois étrangers, les régions et départements français par leurs n° entre autres. Car je suis persuadé que sur ceux qui apposeront une région qui n'est de fait pas la leur, n'y résidant pas, on va se retrouver avec une majorité de "sudistes".....
- Je trouve ce nouveau SIV un peu couillon tout cela à cause d'un département, le 75, qui épuise le le SIV à 3 lettres, et qui nous rapproche du système italien qui n'a jamais convaincu les Italiens eux-mêmes. Heureusement il nous restera le logo de région à droite qui je crois ne sera pas obligatoirement celui de la région d'habitation, mais qui pourra être celle du coeur.... Côtes d'Armor pour mon cas ! Est-ce exact ? (oui)
- Pourquoi pas 12 ABCD 34 :  J'ai lu qu'une des raisons qui pousse à abandonner notre système actuel est le fait que Paris atteindra bientôt 999 ZZZ 75. Or un moyen tout bête de continuer aurait été: 11 AAAA 75 jusqu'à 99 ZZZZ 75. On conservait ainsi 8 caractères, et de plus il ne vous aura pas échappé qu'en remplaçant un chiffre par une lettre, on multiplie par 2,6 le nombre de combinaisons... Evidement avec 4 lettres on commence à former des mots, certains pouvant être grossiers ou autres mais on peut toujours écrémer comme actuellement pour les 3 lettres. Parmi toutes les remarques publiées sur votre site ne figure pas celle-ci qui me parait pourtant élémentaire et aurait permis de sauvegarder notre système qui est cher à la plupart d'entre nous. Peut-être savez vous si les pouvoirs publics avaient envisagés cette méthode (j'imagine que oui) et pourquoi elle n'a pas été retenue ? 

La personnalisation des Numéros :
- Est ce que par hasard il y aura la possibilité d acheter des numéros "privés" comme aux USA ou en Angleterre ? (NDLR : A priori, non, ... cela rapporterait pourtant beaucoup d'argent à l'état)
- Pourquoi ne pas mettre en place comme en Angleterre ou aux États-Unis, un système de taxe pour ceux qui veulent une plaque avec des chiffres/lettres personnalisées ? Je trouve que ça serait, pour une fois, une taxe juste. Puisqu'elle ne serait pas obligatoire, et taxerait essentiellement les riches ;-)  Une taxe quoi qu'il en soit bien plus intéressante que celle mise en place avec les radars fixes...

Un long témoignage : 
"Le jaune à l'avant comme à l'arrière ? Encore une fois, on échappe à l'uniformisation européenne (à l'Allemande). 
Une bande à droite indiquant la région? Superbe (ou même exigence minimale), contrairement aux Espagnols. J'arborerais donc fièrement le blason catalan ainsi que "66" à droite (et pourquoi pas à gauche - question politique ;-)) de mes futures plaques. 
En revanche, on aurait pu simplifier comme ont fait les Allemands : redistribuer des numéros d'immatriculation une fois le véhicule qui les portait initialement retiré définitivement de la circulation. Ce système fait que depuis 1957, on n'a pas eu besoin de changer de système, même très peu avec la réunification, à part une police de caractères vraiment moche (et plus facile à prendre en photo) depuis quelques années. Pourtant, je reste révolté contre l'uniformité pseudo-européenne : même les Polonais se sont dépêchés de se mettre aux plaques blanches. Pourquoi n'a-t-on pas pu préserver quelques particularités nationales, genre "unité dans la diversité" ?
Aujourd'hui, même si j'arrivais à m'offrir une DS ou SM, je serais forcé et contraint (à moins qu'elle provienne de mon département, et encore... parce qu'il suffit de subir le contrôle technique) de monter ces nouvelles plaques, contre tout esprit de préservation du patrimoine (ou au risque de payer 2 fois 135 € d'amende ?).
Signé :Un Européen catalan,  ancien inconditionnel des Citroën, Panhard et autres voitures françaises différentes des autres, tout comme la France, qui n'était pas un pays comme les autres non plus."