PLAQUES BELGES DE TAXE  PROVINCIALE  AUTO/MOTO de 1899 à 1914    (article de février 2009)  

Article de Alain DUPONT (Francoplaque # 21, TPT #181) et René MATHIS (TPT #187) 

   

1     PLAQUES D'IMMATRICULATION (BELGIQUE, PERMANENTE) ET PLAQUE DE TAXE (PROVINCIALE, ANNUELLE)


Photo d’époque, ancienne coll.  R.M.

Tricycle à moteur en 1902 :

La plaque d’immatriculation permanente (type A-2)
porte le numéro Belgique 3067 alors que la plaque de taxe provinciale annuelle
(ici : Brabant) montre le numéro 12. Toutes deux sont émaillées.
De couleurs et de formes variant chaque année, les plaques de taxe
jouaient le même rôle que les actuels « stickers » américains.

Bien évidemment, ces redevances annuelles se trouvaient perçues
par les administrations des différentes provinces belges.



Cet article va traiter inuquement des plaque Provinciales, dites de taxe.



2. PLAQUES DE TAXE PROVINCIALES "VELOS"       


Liège 1893-1904                                                                                                                      Ancienne coll. R. Etienne  TPT #26

 Ce furent les premières à exister (dès 1893 dans plusieurs provinces). Leurs tailles sont d’environ 8 x 11 cm jusqu’en 1903, plus petites et colorées ensuite. Elles seront émaillées jusqu’environ 1938. Développer davantage ce sujet nécessiterait un article entier.  (voir à ce propos l'article de Arnaud Kempeners, qui couvre une période beaucoup plus large).

3. PLAQUES DE TAXE PROVINCIALES "AUTOS"

1899 : La Province de Hainaut émet les premières plaques de taxe pour véhicules motorisés en utilisant le modèle « bicyclette » (voir #16611 sur la photo précédente) : chiffres noirs sur fond rose pour les autos, chiffres noirs sur fond vert pour les motos. La province de Limburg agit de même en utilisant telles qu’elles les plaques blanches de bicyclettes. (L. Fierens- TPT Journal)

1900 : La province de West-Vlaanderen émet les premières plaques de taxe « grand format » : chiffres noirs sur fond vert pour les autos, chiffres noirs sur fond rose pour les motos. (L .Fierens- TPT Journal)

1901-1902 : Les provinces agissent en ordre dispersé : certaines ne taxent pas (Namur, Luxembourg, Liège,?), d’autres utilisent des plaques de type « vélos » (Hainaut, Limburg, ?), d’autres enfin emploient des plaques « grands formats » (West-Vlaanderen, Brabant, ?).

1903-1904 : Toutes les provinces perçoivent des taxes en distribuant des plaques de petits ou de grands formats (ces grands formats continuent à respecter la forme des plaques de bicyclettes, exception pour les provinces de Namur et d’Antwerpen : rectangles à coins coupés).

1905-1906 : Fin d’une relative anarchie : toutes les plaques de taxe « autos/motos » sont de grands formats, l’usage d’une plaque « moto » de taille intermédiaire est cependant loin d’être général. 

1907-1914 : Les neuf provinces du Royaume suivent à présent les mêmes règles (à l’exception du Hainaut de 1909 à 1914), voir plus loin : les tierces magiques.

 
Voici deux plaques rarissimes de la collection de R. Verheyden (TPT #148) : Taxes « autos » (formats « vélos ») Hainaut 1899 et 1902.



Taxe auto  West-Vl.  1901                        19 x 29 cm                        Coll.  X

        Sans doute la plus fabuleuse, la plus inestimable…



West-Vl.  1902      16 x 22 cm    Coll. X.


Brabant  1902       17 x 21 cm     Coll. X.


West-Vl.  1903      16 x 24 cm    Coll. X.
 


West-Vl. 
1904    15,5 x 18 cm   Coll. X.


Liège 1904      15,5 x 18 cm    Coll. R.M.


Liège 1904    15,5 x 18 cm    Coll. R.M.


Namur  1904                   18 x 15 cm                      Coll. X.


15,5 x 18 cm                              R.M.


                                                  R.M.

                                                    R.M.
                                                    X.


14,5 x 19,5 cm                           R.M.

                                                   R.M.

                                                   R.M

                                                   R.M


15 x 19,5 cm                             R.M.


Chiffres émaillés                           R.M.

                                                   R.M


                                                   R.M


15,5 x 20,5 cm                          R.M.

                                                   R.M

                                                   R.M

                                                   R.M


14,5 x 20 cm                             R.M.

                                                   R.M

                                                   R.M

                                                   R.M


14 x 20 cm                                R.M.

                                                   R.M

                                                   R.M

                                                   R.M


13 x 18 cm                                R.M.

                                                   R.M

                                                   R.M

                                                   R.M


13 x 18 cm                                R.M.

                                                   R.M

                                                   R.M

                                                   R.M


13 x 21 cm                                R.M.

                                                   R.M

                                                   R.M

                                                   R.M


12 x 19,5 cm                             R.M.

                                                   R.M

                                                   R.M

                                                   R.M

L’exception du Hainaut (1909-1914) :

Passé 1904, les provinces respectent toutes de semblables formes et couleurs de référence (celles des plaques de bicyclettes), c’est-à-dire : 1905-rose ; 1906-vert ; 1907-pourpre ; 1908-rouge ; 1909-jaune ; 1910-bleu ; 1911-vert ; 1912-jaune ; 1913-rouge et 1914-rose. Cependant, de 1909 à 1914, toutes les plaques de taxe du Hainaut (bicyclettes incluses) seront de couleur blanche. 



                     R.M


                     R.M

                    A.D

                     R.M

                      A.D

                      A.D

Séries spéciales et barres colorées :

 Par exemple (voir pages précédentes) :

   . diagonale bleue sur « taxe » Hainaut 1913 désigne « véhicule exempt de taxe » (pompiers, police, officiels…).

   . diagonale verte sur taxe Hainaut 1909 désigne « taxi ».

   . diagonale verte sur taxe Luxembourg 1914 désigne « véhicule de transport ».

   . diagonale jaune sur taxe Liège 1913 désigne « automobile de louage ».

   . diagonale blanche sur taxe Namur 1911 désigne « véhicule de garagiste ».

 

Avant 1906, les séries spéciales s’identifiaient aussi par la couleur de la plaque elle-même, par exemple :

   .1905 Hainaut : rose… auto entre 500 et 1000 kg

                             bleu… auto moins de 500 kg

                             rose barrée bleu… véhicule de transport

   .1904   Liège    : rose… auto entre 500 et 1000kg

                              blanc… auto de plus de 1000 kg

4. PLAQUES DE TAXE PROVINCIALES "MOTOS"


Déjà décrites dans le chapitre précédent, les plaques de motos (les plus difficiles à trouver) s’identifient souvent à celles d’automobiles quant aux formes et aux dimensions jusqu’en 1905 (seules les couleurs sont particulières).A partir de 1907, ces plaques « motos » respectent formes et couleurs mais rapetissent jusqu’à une taille intermédiaire entre auto et bicyclette (1906 est une année de transition).
Il faut noter que les « taxes » motos de West-Vlaanderen sont dès 1901 (et sans doute 1900) de dimensions intermédiaires (idem pour Namur, Antwerpen, … dès 1903/04).


#12 : 12 x 18 cm               Coll. X

# 9 : 11 x 13 cm               Coll. X.

Coll. X.

Coll. X.


14 x 16 cm (1903)      Coll. X.


13 x 10,5 cm               Coll. X.  

15,5 x 18 cm (1905)       R.M.

14,5 x 19,5 cm                A.D

Comme déjà mentionné, la province de Hainaut utilisa de 1899 à 1904 des plaques de format « vélo » pour taxer autos et motocycles, voici trois exemplaires très rares (motos) de la collection de Marc Collinet (TPT 228) :



1
902   8 x12 cm  M.C.

1903   8 x12 cm  M.C.

1904   7 x 9 cm   M.C.

5. TIERCES MAGIQUES  

Elles sont constituées de trois plaques (vélo-moto-auto) de la même année et de la même couleur, en grandeurs croissantes. Une telle tierce peut être « homogène » (une seule province) ou « mélangée ». L’exigence de la couleur unique est parfois impossible (exemple : West-Vlaanderen 1901/02/03/04). La présence d’une barre colorée sur la plaque auto est parfois inévitable (1906/07).


A.D.

A.D.

A.D.

A.D.

A.D.

     

6. CONCLUSION

Le présent article se veut essentiellement visuel : nous avons voulu guider le visiteur dans l’univers féerique de ces joyaux émaillés plutôt que l’assommer par de longues pages de textes historiques et légaux. Tout lecteur désireux de nous joindre est invité à utiliser le courriel ahhdupont@skynet.be
Un grand « merci » à Jean-Emmanuel Chevry et à l’association FRANCOPLAQUE. Mentionnons également l’existence du club belge TPT (de Taksplaat/ la Plaque de Taxe) qui organise en Belgique plusieurs rencontres d’échanges par année.  Nous exprimons aussi notre reconnaissance à Messieurs Chapelle et Wéry (club « Huy Grands Cycles ») pour leur aimable autorisation. Grand merci également à Monsieur X (notre collectionneur « mystère »), à Roger Verheyden ainsi qu’à Marc Collinet dont voici encore, pour clore en images, quelques séduisants trésors…

Moto                                       12 x 10 cm                                      M.C.

Auto                    M.C.

Auto                    M.C.

Auto                    M.C.


Alain DUPONT et René MATHIS, Liège, février 2009