Codes de l'Algérie Française puis Indépendante :


De 1902 à 1951, les plaques se terminaient par AL sans puis avec un suffixe numérique. La page du site STNI de Jean-François Zuraw permet de les dater,  il a pu s'appuyer sur cet extrait du journal Calao publié par la BNF, pour la période antérieure à 1928 ainsi que sur l'analyse des registres par Alain Léon. A titre d'exemple, les tranches attribuées à chaque département entre 1924 et 1928.



Départements de

1951 à 1957

Codes de

1957 à 1963

Lettres préfixes de

1963 à 1976

Codes numériques

pour 48 Willayas

Alger = El Djezair 91 9A A 16
Aumale = Sour El Ghozlan, Bouira
  9N (1958-59)    
Batna (Aurès)   9B B 05
Bône = Annaba   9C C 23
Bougie = Bejaïa   9P (1958-59)   06
Constantine 93 9D D 25
Médéa = Titteri   9E E 26
Mostaganem   9F F 27
Oran = Ouahran 92 9G H 31
Orléansville = El Asnam   9H J 02
Saïda    9R dès 1960
K 20
Sétif    9J M 19
Tiaret = Tagdempt   9K R 14
Tizi-Ouzou   9L S 15
Tlemcen   9M T 13
Sud Algérien949T (1957-1958)  
Département des Oasis = Laghouat Sud Algérien
8A dès 1958 G 03
Département de la Saoura = Béchar  Sud Algérien 8B dès 1958 L 08